Netflix : The Rain

I’m singing in the rain, just singing in the rain

Facile. Comme la série scandinave (danoise ?) The Rain disponible sur Netflix.

Il pleuvait, il faisait froid, on était samedi, Netflix nous appelait et nous avons opté pour une nouvelle série produite par Netflix pour passer le temps. En voyant la bande-annonce, elle semblait prometteuse mais je sentais le truc venir, un clone de séries déjà existantes.

Boom ! Dans le mille, Emile ! (Je suis vieux, je sais…)
Heureusement que le temps n’étaient pas là et que nous n’avons pas eu à choisir entre deux loisirs : faire du jardinage ou regarder une série, nous aurions pu le regretter.

The Rain se laisse regarder comme une goutte d’eau sur une vitre : on sait qu’elle va forcément finir dans le bas de la vitre (ou alors finir par s’assécher sur place), sans surprise. Si vous avez l’habitude de séries comme The Walking Dead ou The 100, vous aurez vite compris comment va tourner l’histoire dès les premières 5 minutes de chaque épisode.
Je vais essayer de ne pas spoiler mais on est carrément sur du The Walking Dead dans un épisode où les héros se retrouvent hébergés dans une gentille villa avec une gentille communauté bien sous tous rapports… Les connaisseurs verront venir le truc

L’ambiance est plus ou moins là, les images sont belles, la musique peut être meilleure et le jeu des acteurs est discutable mais je pense que c’est plus une orientation vis à vis du scénario. J’ai pas très bien compris pourquoi faire de l’adolescent Rasmus (le blondinet tout frêle) un benêt (pour rester correct…) qui ne comprend jamais rien à la situation. On va dire que c’est un choix puisqu’il est resté enfermé pendant 6 ans dans un bunker de l’âge de 10 ans à 16 ans…

Bref, on a pas été conquis plus que ça à la maison.
Ca se laisse regarder mais c’est une série moyenne surtout si vous avez déjà vu des grands classiques du genre. (C’est ce que je reproche un peu à The Walking Dead qui tourne en rond selon moi et dont j’ai abandonné le visionnage, elle n’a plus sa fraîcheur, façon de parler, du début…)
Pour les autres qui n’ont pas encore vu d’autres séries du type « survival » , vous pouvez y aller, je ne pense pas que vous serez déçus, vous aurez la chance d’être « vierge » et c’est le mieux pour aborder The Rain.

Hamtaro Écrit par :

Geek trentenaire bientôt papa.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.