Netflix : The New Legends of Monkey

Cela fait longtemps, très longtemps que je n’avais pas regardé un nanar.
Alors ok, d’habitude un nanar c’est un film mais là, on va faire une exception et appliquer ça à une série sur Netflix : les nouvelles légendes du roi Singe (en anglais, The New Legends of Monkey).

Il y a plusieurs critères qui font que cette série peut être qualifiée de nanardesque. Je vais pas lui vouer un culte non plus mais on atteint tellement des sommets de mauvaisitude que ça devient attachant. Voici ce qui cloche :

  • le jeu des acteurs (bon, pas tous, mais la plupart) ;
  • les décors et effets spéciaux ;
  • les dialogues (peut être que c’est mieux en anglais mais la flemme)
  • et enfin le scénario (mais l’histoire est mal desservie par les critères du dessus).

Sur le papier (ou plutôt la vidéo), c’était plus ou moins prometteur : une histoire sympa (basée sur un roman chinois), des combats, quelques effets spéciaux. Il m’en fallait pas plus.
Mais voilà, ils sont rusés les gars de la production, encore plus que d’habitude. Ils ont, je suis sûr, passés plus de temps sur le trailer que sur les épisodes, histoire de mettre l’eau à la bouche du fan de fantastique que je suis.

Bon, c’est pas complètement gâché puisque je regarde et je vais bientôt finir la saison.
J’avoue que je triche parce que je regarde ça de loin, presque en fond sonore.
A chaque scène, je me demande s’ils ont fait exprès ou pas tellement tout est gros : les scènes de combat sont pourraves pour la plupart avec des effets spéciaux ahurissants, les dialogues invraisemblables avec toujours une touche d’humour mais genre au 36ème degré
C’est sympa dans le trailer, les meilleures sont présentes mais je peux vous dire que les épisodes sont loin de faire mouche comme dans la vidéo YouTube.
Tout ça sur fond de musique bien punchy dans les scènes d’action, c’est le grand retour des films de la grande époque de Christophe Lambert avec Beowulf ou encore Mortal Kombat

L’avantage, c’est que c’est court : 10 épisodes d’un peu moins de 30 minutes chacun. Au moment où je tape ces lignes, j’en suis à l’épisode 9 et lorsque vous lirez cet article, j’aurai fini la série et je pense que je me suis un peu attaché à cette série…

Hamtaro Écrit par :

Geek trentenaire bientôt papa.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.