Piratage de casino avec une sonde de température

Voici mon premier tuto sur la domotique : comment hacker un casino en passant par une faille présente dans une sonde de température d’aquarium. Oui, vous avez bien lu, le truc improbable mais tellement bon quand ça réussit, on est pas loin d’Ocean’s Eleven

D’abord, il faut s’assurer que la sonde de température fait bien du monitoring (surveillance en continu informatique) et est donc reliée aux serveurs du casino : sinon, ça tombe à l’eau, je vois pas comment faire avec un thermomètre « mercure » (en plus, ils se sont censés ne plus exister).
Ensuite, ce qui serait sympa, c’est de s’assurer qu’il fasse hôtel, histoire de pouvoir avoir accès à des dossiers clients complets. Je ne suis pas sûr que dans un simple casino, la récolte d’infos sur les clients soient assez conséquentes.
Enfin, le mieux est de le faire aux Etats-Unis, vous augmenterez vos chances de trouver un casino qui puisse correspondre et les américains sont fans de gadgets connectés.

Vous l’aurez compris, cet article est une petite blague en lisant une nouvelle aujourd’hui dans mes flux. Une nouvelle sans source, donc je suis allé à la pêche (je suis en forme sur l’humour) aux infos sur internet et il s’avère que le site en question, francophone, ressort une info qui vient d’un site américain (que je vais citer, moi) mais surtout qui date de juillet 2017.
En fait, pour être précis, c’est lors d’une interview (datant de la semaine dernière) à propos de sécurité des objets connectés, qu’une responsable d’une boîte de sécurité informatique a cité cette anecdote.

Comme quoi, faire le mouton et lire tout ce qui se passe sur internet, ça sert pas à grand chose. On part d’un truc qui s’est passé en 2017 (je pense que maintenant la sécurité a fait des progrès, tout comme les hackers…) pour nous dire que ça vient juste de se passer…

Source : forbes.com

Hamtaro Écrit par :

Geek trentenaire bientôt papa.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire