Les terres rouge de La Véquière : randonnée autour de La Véquière dans les Deux-Sèvres

Twitter Facebook Google+
09 Apr 2017

 Environ 3 minutes de lecture

A seulement 9 minutes de chez nous en voiture, il était difficile pour nous de ne pas tenter ce parcours, surtout avec le magnifique temps de ce dimanche. Armés de nos deux chiens, nous avons parcouru les 13 kms environ de ce parcours.

Poteau de randonnée du conseil départemental des Deux-Sèvres Bulle informations randonnées conseil départemental des Deux-Sèvres La Véquière est une petite commune, rattachée soit à Surin soit à Champdeniers-Saint-Denis, je ne sais pas trop.

Le départ se fait face au café de la commune : le Bar à thym. C’est un parcours officiel du conseil départemental des Deux-Sèvres, le départ est donc bien signalé avec un beau piquet en bois et un résumé du parcours : son petit nom, sa durée et son nombre de kilomètres. La petite bulle rouge indique également le sens du départ. Le balisage est jaune.

Je n’ai malheureusement pas pris de cliché mais vous pouvez voir à quoi ressemble ce poteau avec les petites miniatures situées sur les côtés de ce paragraphe, ce sont des photos que j’ai prise sur le site officiel de la FFRandonnée 79.

Ce balisage est malheureusement un peu perfectible à certains moments. Il y a eu presque un kilomètre entier de doutes sur le chemin à emprunter, heureusement que nous avions carte et GPS. Nous avons dû faire demi-tour à un moment donné pour reprendre une intersection : absence total de marquage pour prendre cette intersection et pour ne pas continuer la route principale. Ensuite sur ce chemin, aucune confirmation du bon parcours mais au final, ouf, c’était bon.

Le départ n’est pas du tout révélateur du circuit.

Nous avons eu peur d’avoir le droit à 13 kms de route goudronnée mais au bout d’environ 1.5 kms, nous avons enfin récupéré un chemin blanc. Le parcours est composé de chemins agricoles, de sentiers rocailleux et de quelques routes goudronnées. Le dénivelé est sympa, il y a beaucoup de diversité, ce qui fait que la randonnée pourrait être un peu compliqué avec des enfants.

Par temps humides, je suppose que la randonnée pourrait être folklorique, il doit y avoir quelques ruisseaux qui sortent de leurs lits pour aller sur les sentiers. A cette période, avec ce beau temps, il y a quelques vestiges de boues et encore quelques filets d’eau. Pour les chiens, à cette période, les ruisseaux sont à secs et c’est un peu compliqué en fin de promenade pour eux mais ils ont survécu.

Voici quelques clichés pris lors du parcours.

Tcho, Hamtaro.


Twitter Facebook Google+