Récompenses des Hot d’Or 2009

Lire

Grand fan de pornographie (avec tout de même de la qualité), je me devais de regarder en direct la cérémonie des Hot d’Or le 20 octobre sur le site de HotVidéo afin de vous faire un compte rendu sur le blog mais j’ai également twitté en live l’évènement.
Mon avis de la soirée risque certainement d’être faussé par la piètre qualité de la rediffusion en streaming.
Réalisée par HotVidéo (leur spécialité : la vidéo, c’est ça ?), un camescope amateur non-relié aux micros de la scène, enregistrant tous les bruits de fond et avec un réglages de luminosité (d’éclairage, de contraste, je sais pas moi, je suis pas le technicien…) digne de ma petite nièce de quelques mois…

Je me suis donc armé de courage pour cette soirée annoncée à partir de 20h30 qui commença en fait un peu plus tard au niveau de la restransmission : peut être un décalage nécessaire le temps de réaliser le montage pourri pour la diffusion sur le site de HotVidéo…
Vous aurez remarqué que même maintenant, j’ai encore les boules pour cette soirée. Je me suis niqué (oui, il n’y a pas d’autres mots…) les yeux et les oreilles sur cette vidéo afin de deviner les différentes récompenses : je n’ai presque rien réussi à deviner…

J’ai tout de même réussi à entendre le nom que j’attendais depuis le début de la soirée : Cecilia Vega (ma chouchou), récompensée par ses pairs (je sors les grands mots) en tant que meilleure performeuse français.

Je pense que ça doit être uniquement lié à l’intensité des scènes, puisque les Hot d’Or différencie meilleure performeuse et meilleure actrice française, remportée par Katsuni. M’enfin si la miss Vega veut pointer le bout de son nez ici et nous en parler (chose qu’elle fait de temps en temps), je serais plus que ravi. 😉

Je vais essayer d’éviter de faire la liste type que tout le monde balance au niveau des récompenses, en vous illustrant chaque récompense, histoire que ceux qui ne connaissent rien au milieu du porno puissent mettre un visage sur un nom et pourquoi pas, une bande annonce sur un film. 😉
Vous trouverez donc en dessous de chaque récompense, la photo de l’acteur, actrice ou réalisateur (ou autre personnalité du milieu) correspondante.

  • Meilleure starlette française : Angell Summers

Angell Summers

  • Meilleure starlette européenne : Black Angelika

Black Angelika

  • Meilleure starlette américaine : Kayden Kross

Kayden Kross

  • Meilleur site internet : sexyavenue.com

Katsuni

  • Meilleure actrice européenne : Tarra White dans Billionaire

Tarra White

Pas de trailer soft disponible pour le film Billionaire, et vu que je ne suis pas un site porno et que c’est pas de très bon goût de mettre une séquence hard ici, il faudra que vous fassiez vous même la recherche ! :p

  • Meilleure actrice américaine : Jesse Jane (Oh pinaise la bombe…) dans Pirates 2, Stagnetti’s Revenge

Jesse Jane
Trailer du film disponible un peu plus haut dans l’article. 😉

Sebastian Barrio
Je vous invite à aller sur le blog de Cecilia Vega pour avoir un aperçu de la vidéo, je tiens tout de même à préciser que le contenu de son blog et de la vidéo est pour adultes. 😉

  • Meilleur acteur européen : Chucky Ice dans Sex and High Speed

Chucky Ice
Très dur d’avoir une photo de l’acteur et encore plus d’avoir un trailer décent donc… Google !

  • Meilleur acteur américain Evan Stone dans Pirates, Stagnetti’s Revenge

Evan Stone

Acteur hyper connu aux USA (j’aime pas du tout son physique et non, je ne suis pas gay mais un homme peut avoir un avis sur un autre 😉 ) donc pas de soucis pour la photo, ainsi que le trailer disponible encore une fois un peu plus haut dans l’article. 😉

  • Meilleur blog d’actrice : Katsuni avec ilovekatsuni.com
  • Meilleure performeuse française : Cecilia Vega

Cecilia Vega

  • Meilleure performeuse européenne : Tarra White (récompensée également pour meilleur actrice)

Tarra White

  • Meilleure performeuse américaine : Jenna Haze

Jenna Haze

John B. Root

Allez donc faire un tour sur le site officiel du film pour en savoir plus (encore une fois, je précise que le contenu est pour adultes !). Très bonne chose de faire des sites officiels de films Monsieur B. Root ! 😉

  • Meilleur réalisateur européen : Alessandro del Mar pour Billionaire

Alessandro del Mar

Trailer trop hard pour Customtaro… 😉

John Stagliano

Film très très particulier, jonglant entre les genres pornographiques. Je vous donne tout de même le lien vers le site officiel mais attention, c’est particulier (mais pas déplaisant sur certains points) et strictement pour adultes ! 😉

  • Meilleur réalisateur pro-am français : Enola et Al Arash pour le Porntour

Enola Sugar

J’ai trouvé uniquement une photo de Enola Sugar, étant actrice, réalisatrice et fondatrice d’un genre particulier si présent aux USA : un mélange de porno, de street, de gonzo (film réalisé en caméra à la main).
Pas de trailer mais un site existe, c’est en fait plein de vidéos format à l’américaine. 😉

  • Meilleur réalisateur de gonzo européen : Christophe Clark pour Angel Perverse

Christophe Clark

Impossible de trouver un trailer soft pour ce genre particulier qui apparaît depuis quelques années déjà, le gonzo. Angel Perverse est en fait une série de films (plus d’une dizaine).

  • Meilleur réalisateur de gonzo américain : Manuel Ferrara pour Slutty and Sluttier

Manuel Ferrara

Encore une fois, le gonzo est un genre qui ne prête pas au soft, donc pas de trailer décent sur Customtaro. 😉

  • Meilleur performeur français : Manuel Ferrara (meilleur réalisateur également)

Manuel Ferrara

  • Meilleur performeur européen : Nacho Vidal

Nacho Vidal

  • Meilleur performeur américain : Lexington Steele

Lexington Steele

  • Meilleur scénario français : Blanche, Alice, Sandy et les autres de Christian Lavil

Trailer visible sur le blog de Cecilia Vega. 😉

  • Meilleur scénario européen : Billionaire de Alessandro del Mar
  • Meilleur scénario américain : Pirates 2, Stagnetti’s Revenge de Joone

Encore une fois, le trailer est disponible au-dessus.

  • Meilleur film français : Ritual de Moire Candy
  • Meilleur film européen : Billionaire de Alessandro del Mar
  • Meilleur film américain : Pirates 2, Stagnetti’s Revenge de Joone

Et pour finir, 9 Hot d’Or d’honneur ont été decerné pour l’ensemble d’une carrière, pour des actes mettant en valeur la pornographie et autres faits méritant.

  • Second Sexe : la culture du plaisir féminin
  • Alpha France : vieille production avec des films cultes au catalogue
  • Coralie Trinh Thi : ancienne pornstar française, réalisatrice et écrivaine

Coralie Trinh Thi

  • Piotr Stanislas : ancien acteur porno des années 70-80

Piotr Stanislas

Je crois que c’est lui sur le cliché mais je ne suis pas sûr…

  • Gérard Kikoïne : ancien réalisateur porno des années 70-80

Gérard Kikoïne

  • Evil Angel : production très connue pour son goût pour les genres particuliers dirigée par John Stagliano
  • Ovidie et Jack Tyler : récompensés pour leur idéologie du film porno dit intello

Ovidie

Jack Tyler

    • Adam&Eve : la grande marque de cochoncetés 😉
    • Estelle Desanges : actrice porno, délicieusement belle

Estelle Desanges

Ouf…
Je suis enfin arrivé à la fin de ce mini dossier récapitulatif sur la cérémonie des Hot d’Or. J’espère avoir été clair et que quelques uns (et unes) d’entre vous auront découvert des choses, comme moi je l’ai fait en rédigeant cet article. Il ne faut pas croire que je suis le spécialiste du porno. 😉

Vous aurez remarqué le retour régulier de certains noms, certains films dans les récompenses. Le monde du porno étant un petit monde après tout mais surtout car il existe des références dans le métier (enfin ce que je crois et pense) et qu’elles étaient présentes lors de la soirée.
J’ai découvert également une belle production Dorcel : Ritual…
Je vous laisse sur cette belle parole. 😉

TCho, Hamtaro.

[PAROLES & CLIP] Vanessa Paradis – Il y a

Format Vidéo

Lire

Pour la sortie de son Best Of disponible à partir du 16 novembre en téléchargement, Vanessa Paradis a décidé (enfin, je sais pas vraiment si c’est elle qui a décidé cela 😉 ) de sortir un inédit extrait de cet album : Il y a.
Jusque là, rien d’exceptionnel, un artiste sort un Best Of avec des inédits et décide de le mettre en avant en sortant un des inédits en avant première avec clip.

Mais justement, ce fameux clip est réalisé par quelqu’un de fameux (répétition, histoire de marquer la famusité, ouais j’invente des mots, c’est ma spécialité) et intime pour Vanessa, son compagnon dans la vie : Johnny Depp.

Le morceau en lui-même reste fidèle à Vanessa Paradis, c’est son style particulier qui sait plaire chez beaucoup de personnes et sait détester chez d’autres. Je n’ai rien à dire dessus, je l’aime bien (le titre et l’artiste) et j’ai eu la grande chance de la voir en concert aux Francofolies de La Rochelle pour son dernier album en collaboration avec Mathieu Chedid (un moment excellentissime avec Mathieu à la guitare et aux chants).

Par contre, j’ai un peu plus à dire du clip que je vous laisse regarder ci-dessous.

Il y a là la peinture, des oiseaux, l’envergure, qui luttent contre le vent
Il y a là les bordures, les distances, ton allure, quand tu marches juste devant
Il y a là les fissures, fermées les serrures, comme envolés les cerfs-volants
Il y a là la littérature, le manque d’élan, l’inertie, le mouvement
Parfois on regarde les choses, telles qu’elles sont, en se demandant pourquoi
Parfois on les regarde, telles qu’elles pourraient être, en se disant pourquoi pas
Il y a là là là, si l’on prenait le temps, si l’on prenait le temps
Il y a là la littérature, le manque d’élan, l’inertie, le mouvement
Parfois on regarde les choses, telles qu’elles sont, en se demandant pourquoi
Parfois on les regarde, telles qu’elles pourraient être, en se disant pourquoi pas
Il y a là les mystères, le silence,ou la mer qui luttent contre le temps
Il y a là les bordures, les distances, ton allure, quand tu marches juste devant
Il y a là les murmures, un soupir, l’aventure, comme envolés les cerfs-volants
Il y a là la littérature, le manque d’élan, l’inertie, le mouvement
Parfois on regarde les choses, telles qu’elles sont, en se demandant pourquoi
Parfois on les regarde, telles qu’elles pourraient être, en se disant pourquoi pas
Parfois on regarde les choses, telles qu’elles sont, en se demandant pourquoi
Parfois on les regarde, telles qu’elles pourraient être, en se disant pourquoi pas

Première chose à l’encontre du responsable de la communication et de la diffusion du clip sur alloclips.com : faudrait faire gaffe à l’orthographe du réalisateur.
Ca peut être vexant surtout si le nom change en quelque chose d’acteur porno gay (je sais pas si l’acteur en question existe) : Johnny Deep

Johnny Deep - Acteur porno gay

Deuxième chose : je suis pas spécialement fan de la réalisation. On semble retrouver l’univers de Johnny Depp (un mélange de tous ses films en tant qu’acteur et je parle même pas du costume de Vanessa Paradis dans le clip…), quelque chose de presque expérimental, je dirais presque dans le TimBurtonien (et c’est un genre que seul lui maîtrise). Ca fait un peu brouillon et genre « je viens d’acheter un logiciel de montage vidéo sous Mac alors je teste la chose en mettant tout plein de trucs dedans » (je sais de quoi je parle, je fais la même chose…).

Je vais me faire tuer par les adorateurs et adoratrices (et elles sont nombreuses, croyez-moi !) de Johnny mais cela ne reste que mon point de vue. Le clip est sympa mais bon… C’est pas du génie de réalisation, je m’attendais à un truc un peu mieux…

TCho, Hamtaro.

[PARODIE PORNO] Mariés, deux enfants

Lire

Mariés, deux enfants est une série avec laquelle j’ai grandi (tout comme avec Les Simpsons, Highlander ou pourquoi pas Le Rebelle. D’ailleurs, l’ex femme de Lorenzo Lamas, Shauna Sand fait en ce moment un gros buzz avec sa sextape 😉 ) et c’est pourquoi je me suis décidé à parler de sa version pornographique.
Qui n’a jamais rêvé de voir les ébats suggérés de la soeur Kelly avec ses nombreux amants, voir même, pour les plus vicieux, les ébats de Al Bundy et Peggy ?

Et bien, c’est chose possible maintenant avec cette parodie porno nommée Not Married With Children XXX (le titre américain de la série avec tout de même Not et XXX, histoire de se donner bonne figure… 🙂 )

Encore une fois, une série est dans la ligne de mire des producteurs et réalisateurs pornos. A noter qu’il s’agit encore une fois d’une comédie, le genre doit bien se prêter à l’adaptation, bien qu’une version porno de X-Files est déjà sortie (peut être le prochain article sur Customtaro sur le thème de la parodie porno). :p

Not Married With Children XXX

Bien évidemment, le professionnalisme de la communication américaine est encore présent et vous avez le droit à un site officiel, à des photos du tournage, la bande annonce et même le synopsis (je demande si c’est bien nécessaire…)
La qualité des sosies peut être discutée (comme d’habitude) mais je dois avouer que le Al Bundy pornographique est assez bien trouvé et en ce qui concerne Peggy, la chose devait pas être trop dure puisque dans la série originale elle faisait déjà un peu typée actrice porno (si genre il existe).

C’est du haut niveau d’interprétation, heureusement que les films pornos ne demandent pas trop de qualité d’acteur classique (bien que je reconnaisse que c’est tout un art de jouer une scène pornographique) mais j’ai comme l’impression que ça ne devrait pas durer, le spectateur demandant un peu plus d’un film porno. Enfin ce n’est que mon humble avis…

J’attends toujours que les producteurs français se lancent dans cette mode avec pourquoi pas une version porno de Sous le soleil, ou encore de la fameuse série que tout le monde regarde et que je peux pas blairer : Plus belle la vie

Tcho, Hamtaro.

Lien : site officiel de Not Married With Children XXX