Paroles et clip : Benabar – L’effet papillon

Twitter Facebook Google+
24 Oct 2008

 Environ 3 minutes de lecture

En cette période de crise boursière, de crise écologique, de fermetures temporaires d’entreprises (Renault produit trop et décide de fermer quelques usines une semaine ou deux…) et de fautes de frappes judiciaires (Un violeur récidiviste libéré à cause d’une faute de frappe dans le jugement : infirmé au lieu de confirmé son incarcération…), il fait bon se réjouir intérieurement et savoir s’évader en musique. Benabar fait admirablement bien cela dans son dernier single : musique distrayante, refrain entêtant tout en restant sur fond d’actualités, histoire de ne pas s’endormir. 😉

L’effet papillon fait parti de son dernier album Infréquentable sorti le 20 octobre dernier. Je ne suis pas grand fan de cet artiste mais je sais reconnaître son talent pour les paroles. En ce qui concerne les mélodies : un coup j’aime, un coup je déteste. Mais d’ailleurs, je ne sais pas vraiment s’il écrit et compose l’intégralité de ses morceaux…

Bref, je vous propose d’écouter gratuitement son dernir single L’effet papillon mais également de regarder le clip et de partager avec lui la chanson avec les paroles situées en-dessous du lecteur. 😉

Si le battement d’ailes d’un papillon quelque part au Cambodge
Déclenche, sur un autre continent, le plus violent des orages
Le choix de quelques-uns dans un bureau occidental
Bouleverse des millions de destins, surtout si le bureau est ovale

Il n’y a que l’ours blanc qui s’étonne que sa banquise fonde
Ça ne surprend plus personne, de notre côté du monde
Quand le financier s’enrhume, ce sont les ouvriers qui toussent
C’est très loin la couche d’ozone mais c’est d’ici qu’on la perce

C’est l’effet papillon : petite cause, grande conséquence
Pourtant jolie comme expression, petite chose, dégât immense

Qu’on l’appelle « retour de flamme » ou « théorie des dominos »
« Un murmure devient vacarme » comme dit le proverbe à propos
Si au soleil tu t’endors, de Biafine tu t’enduiras
Si tu mets une claque au videur, courir très vite tu devras
Si on se gave au resto, c’est un fait, nous grossirons
Mais ça c’est l’effet cachalot, revenons à nos moutons (à nos papillons)
Un hôtel un après-midi « aventure extra-conjugale »
Puis, le coup de boule de son mari, alors si ton nez te fait mal

C’est l’effet papillon, c’est normal fallait pas te faire chopper
Si par contre t’as mal au front, ça veut dire que c’est toi l’mari trompé

Avec les baleines on fabrique du rouge à lèvres, des crèmes pour filles
Quand on achète ces cosmétiques, c’est au harpon qu’on se maquille
Si tu fais la tournée des bars, demain, tu sais qu’t’auras du mal
Pour récupérer, à huit heures, ton permis au tribunal

C’est l’effet papillon petite cause, grande conséquence
Pourtant jolie comme expression, petite chose, dégât immense

Le papillon s’envole, le papillon s’envole
Tout bat de l’aile

Le papillon s’envole, le papillon s’envole
Tout bat de l’aile

TCho, Hamtaro


Twitter Facebook Google+